Bord'Elle

Un coeur d’artichaut

on 20 novembre 2016 No comments

C’est mignon un artichaut. C’est un légume tout vert et pourtant ça ressemble très vaguement à une fleur. Je me suis toujours demandé le rapport qui expliquerais la citation sur l’amour et ce légume…

Mais maintenant, je sais …

L’artichaut, il crois dur comme fer qu’il est une fleur. Pourtant, il n’en n’a ni l’odeur ni la saveur, ni la couleur ni même le nom. Shakespeare le lui confirmerait d’ailleurs que dans de pareils conditions, il ne peut être une fleur !

Et pourtant l’artichaut refusera tout autre vérité que la sienne.

Maintenant que j’ai compris ça je peux le dire en toute confidence : j’ai un coeur d’artichaut !

J’ai tellement voulu croire à l’amour. J’aime tellement l’idée d’aimer que je l’ai même trouver à des endroits où il n’existait pas. Avec de beaux apparats et de bon coups de fouet, j’ai réussit depuis longtemps à rester en couple sans aimer véritablement.

Mais j’ai arrêter parce que je suis un artichaut justement et que le coeur d’un artichaut, il est tout moche et tout malade sans ses pétales.

L’avantage c’est qu’en bon artichaut je suis sure et certaine (du moins presque tout les jours) de trouver la petite vinaigrette qui manque à ma vie…

Par contre ce qu’il est très intéressant de noter, c’est que même si on ne le sait pas toujours, l’artichaut donne une magnifique fleur violette aux milliers de pétales pour peu qu’on lui laisse le temps de s’épanouir. Alors et si pour une fois, j’arrêtais de juste croire que l’amour, ça se décide alors que non je crois que ça te tombe dessus comme ça et que ça construit lentement. Et si pour une fois enfin plutôt et si maintenant, je me laissais le temps nécessaire pour devenir une fleur.

Je ne suis pas auteur mais une dédicace s’impose :

A ma maman qui me le scande depuis des années

A tout ceux  qui ramassent les morceaux de ces faux chagrins d’amour

Ce qui est amusant par contre, c'est que cet article, je l'ai rédigé début Septembre sans le publier. 

Ce qui est amusant, c'est que je l'ai écrit avant de rencontrer Edouard et que finalement, je crois que j'essaie vraiment d'aller doucement même si c'est difficile et finalement assez douloureux. C'est très éloigné de ce que j'ai connu avant et du coup, j'y perd un peu mes repères ...
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share this post:
marie-neUn coeur d’artichaut

Related Posts

Take a look at these posts

Join the conversation